Comment fonctionne le système « Working Holiday » ?

le fonctionnement du working holidayLe visa « Working Holiday », aussi appelé visa « Vacances Travail », est un visa temporaire qui permet à son détenteur de voyager et de travailler dans un pays étranger, pour une période d’un an. Le visa « Working Holiday » existe dans de nombreux pays et est plus simple à obtenir que certains visa permanents, les conditions d’obtention étant similaires d’un pays à l’autre.

L’expérience « Working Holiday » permet à des jeunes de faire de nouvelles expériences à l’étranger, afin d’enrichir leur CV, de découvrir une nouvelle culture, ou tout simplement de partir à l’aventure et de pouvoir financer ses voyages de façon autonome. Il est en effet possible d’utiliser le visa « Working Holiday » pour travailler dans son domaine de compétence et ainsi étendre ses expériences professionnelles afin de trouver un meilleur travail plus tard, mais aussi pour enchaîner les petits boulots et mettre de l’argent de côté afin de voyager dans son pays d’accueil.

Il est courant de partager son année à l’étranger entre quelques mois de travail et quelques mois de voyage.

La liste des pays participant à ce programme est longue : Hong Kong, le Japon, la Corée du Sud, Taïwan, Singapour, l’Argentine, le Canada, le Chili, l’Autriche, la Belgique, la République Tchèque, le Danemark, la France, l’Allemagne, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne, la Suède, la Turquie, le Royaume-Uni, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. La France a déjà signé des accords avec sept de ces pays : l’Australie, le Canada, Singapour, l’Argentine, la Nouvelle-Zélande, le Japon et la Corée du Sud.

Pour pouvoir bénéficier de ce programme et partir à l’étranger, il faut avoir entre 18 et 30 ans, ne pas avoir d’enfant à charge, avoir un passeport valide, justifier d’économies suffisantes, et être en possession d’une assurance santé couvrant la totalité du séjour dans le pays.

toutes les offres étudiantes de La Smeno

Publicités